Ligne dégradée

Sécurité : des mesures adaptées

VIE QUOTIDIENNE | PUBLIÉ LE 13 JUIN 2019
panneaux-ecole

Installation de silhouettes aux abords des écoles, aménagement de chicanes et d’une voie sans issue, création d’un carrefour à feux : il n’y a pas de trêve estivale pour la sécurité des Veauchois !

Tout récemment, les habitants ont vu apparaître, sur les trottoirs, de drôles de panneaux arborant des silhouettes d’enfants prêts à traverser : un bon moyen d’inciter les automobilistes à lever le pied aux abords des écoles Pagnol, Glycines et Saint Laurent, mais aussi avenue d’Andrézieux, où les 50 km/h de rigueur ne sont pas toujours respectés…

Autre lieu, autre mesure : le chemin des Murons, interdit aux 3,5 tonnes, voit pourtant nombre de poids lourds emprunter la voie. Ce sera bientôt mission impossible, puisque cet axe va être obstrué et mis en « voie sans issue » au niveau du numéro 56 du chemin. Dans un souci de sécurité mais aussi de pérennisation de la voie, non conçue pour une circulation lourde. Une signalisation (notamment au croisement entre les chemins des Murons et des Granges) informera les automobilistes : les plus de 3,5 tonnes devront passer par la zone de la Prairie, comme prévu à l’origine. Piétons et autres cylistes auront tout loisir de circuler sur cet axe.

La rue de Jourcey a vu un marquage au sol et une cinquantaine de poteaux en bois parfaire les aménagements réalisés à destination des modes doux. Ces derniers ont été installés de façon à permettre aux véhicules de se replier entre les poteaux en cas de croisement.

Sur le chemin des favots, un plateau traversant ralentira bientôt la circulation au niveau du carrefour avec l’allée des champs. Du côté de la rue des Vernes, un accotement est en cours d’aménagement en première partie de rue depuis la rue du Gabion. Deux ralentisseurs et des chicanes viendront sécuriser la voie.

Enfin, un carrefour à feux verra bientôt le jour au niveau du croisement entre la RD 1082, la rue Masourenok et la rue de la croix Borne. Pour permettre aux automobilistes comme aux piétons de franchir la voie en toute sérénité.


Retour à Veauche en action