Ligne dégradée

Soutien à nos commerçants

VIE MUNICIPALE | PUBLIÉ LE 4 NOV 2020
ecranINFO-COMMERCES-80

Suite aux directives gouvernementales et à la fermeture des commerces identifiés comme « non essentiels », la municipalité de Veauche a adressé un courrier au Premier Ministre Jean Castex.

 

Monsieur le Premier Ministre,

J’ai l’honneur d’attirer votre attention sur la situation critique des commerces de ma commune identifiés comme « non essentiels ».

Déjà fragilisés par les effets du premier confinement, leurs propriétaires redoutent maintenant de devoir subir les effets négatifs de la fermeture qui leur est imposée. Ceci alors qu’ils n’ont pas la capacité de résister à une nouvelle chute brutale de leur activité.

S’ajoutent à cette situation qui leur est défavorable, les déséquilibres de concurrence entre leurs structures de petite dimension et les entreprises de vente en ligne.

Comme élu local engagé de manière volontariste afin que vive et se développe le commerce de centre ville, je vous remercie de bien vouloir réexaminer, dans les meilleurs délais, la définition du commerce de première nécessité et de l’élargir, dès lors que les conditions de sécurité sanitaire permettront de préserver la santé des commerçants, de leurs salariés et de leurs clients.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’accepter, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma très haute considération

Le Maire
Gérard Dubois


Retour à Veauche en action