Ligne dégradée

Du numérique pour les écoles

VIE MUNICIPALE | PUBLIÉ LE 14 DÉC 2021
265750541_4557090330993495_3875929399542661487_n

Deuxième étape d’une mise à jour informatique, la mairie vient de distribuer des ordinateurs portables aux enseignants des écoles élémentaires de la ville.

C’est la suite logique d’un programme de mise à niveau informatique initié par la municipalité en novembre 2020 : après l’installation de nouveaux ordinateurs dans les salles informatiques des 4 écoles maternelles et élémentaires, le changement et la mise en sécurité des vidéoprojecteurs dans toutes les salles de classe a été acté. C’était sans compter un coup de pouce de l’Education Nationale.

Grâce à l’appel à projet « Plan de Relance – socle numérique dans les écoles élémentaires », la commune a en effet bénéficié d’une subvention à hauteur de 70% maximum du prix d’achat pour du matériel informatique. En concordance avec les directeurs des écoles primaires des Glycines et Marcel Pagnol, un dossier a été proposé et validé par le rectorat. Le projet initial de mise à niveau informatique s’est donc vu complété par des équipements supplémentaires.

En conséquence, ce sont 18 vidéoprojecteurs et 18 écrans qui ont été installés au plafond de chaque classe, avec un réseau informatique et électrique sécurisé, et de nouvelles liaisons entre bâtiments permettant de rendre les communications plus performantes. Cette année, 41 500 euros ont été investis par la municipalité qui se verra subventionner à hauteur de 28 000 euros.

Point d’orgue de cet appel à projet, la distribution des ordinateurs portables aux enseignants il y a quelques jours. Le Père Noël est passé en avance !

A noter, l’école St Laurent a également participé à cette demande de subvention. Les élèves de l’école privée pourront eux aussi bénéficier d’un équipement neuf prochainement.

Viendront enfin deux dernières étapes, déjà prises en compte dans le budget subventionné : des applications numériques pour l’apprentissage et la mise en place d’abonnements très haut débit Internet.


Retour à Veauche en action