Ligne dégradée

Un budget responsable

VIE MUNICIPALE | PUBLIÉ LE 11 AVR 2018
centre 08092015 DroneReporter42 003 (2)

Pour faire face à la baisse des dotations, pour maintenir la qualité des services proposés aux Veauchois et poursuivre la dynamique engagée, la municipalité a dû augmenter les taux des impôts d’un point. Explications.

Réhabilitation du Foyer des travailleurs et de l’école primaire Les Glycines, restructuration du centre bourg, construction d’un bassin d’orage, travaux sur le réseau d’eau potable… tels sont une partie des projets d’investissement prévus au budget 2018. De beaux et grands projets qui amélioreront le confort de vie et le cadre de vie des Veauchois.

Mais afin de poursuivre les investissements et pour faire face à la baisse constante des dotations de l’Etat (depuis 2014, la baisse cumulée de ces dotations représente une perte d’un million cent mille euros), la municipalité se voit contrainte d’augmenter les taux des impôts locaux d’un point : les taux passent ainsi de 9,51% à 10,46% pour la taxe d’habitation, de 13,54% à 14,89% pour le foncier bâti et de 24,27% à 26,70% pour le foncier non bâti. « Malgré cette hausse, les taux des impôts directs de la Ville de Veauche sont parmi les plus bas en comparaison avec les villes de même strate dans la Loire », explique Christophe Bégon, adjoint au maire chargé des Finances.

La Ville de Veauche entend bien maintenir la qualité de ses services : entretien du patrimoine, des écoles, des voiries et des équipements sportifs, mise en accessibilité des bâtiments municipaux, mise aux normes des réseaux d’eau pluviale, mais aussi de l’éclairage public… telles sont les priorités de la municipalité inscrites dans le Plan Pluriannuel d’Investissement.

« Ambitieux pour notre ville et conforme à nos promesses, le budget 2018 est équilibré en fonctionnement et maîtrisé en investissement », précise le maire de Veauche Christian Sapy.

 


Retour à Veauche en action